Le métro abidjanais, on en reparle 4 ans plus tard

Aucune description de photo disponible.

« Sur le trajet du prochain métro d’Abidjan : un grand projet pour la Côte d’Ivoire, un grand défi pour les entreprises françaises ». écrivait Bruno Le Maire sur les réseaux sociaux, il y a deux jours. J recopie quelques réactions : « 
– 1000 milliards de francs CFA pour un tramway de 34 km, vous n’avez pas honte de piller notre pays monsieur Lemaire ?
– Nos CHU en CI n’ont plus de scanners ni de couveuses. Arrêtez donc de nous faire croire que ce tramway appelé pompeusement métro nous fera avancer. Déjà que nous peinons à entretenir les rails existants.
– Nous n’avons pas de scanner dans nos CHU, mais allons signer des contrats pour des choses qui n’ont rien à avoir avec nos priorités.
_Monsieur Bruno Lemaire, C’est un tramway Monsieur. Ce projet est pompeusement nommé metro d’Abidjan pour un besoin de surfacturation : plus de 1000 milliards de FCFA pour quelques km. Encore un vol de l’Etat de Cote d’Ivoire deja surendetté par le dictateur francafricain Dramane Ouattara (16000 milliards de dette souveraine pendant que Dramane Ouattara vole plus de 4320 milliards FCFA en 10 ans a travers seulement le budget de souveraineté)
– La population a besoin d’eau et d’électricité pas d’un métro que personne ne saura entretenir soyez réaliste a priori vous avez passé la nuit a Abidjan à l’aise avec un groupe et un surpesseur vous n’avez pas du vous rendre compte qu’il n’y a pas eu de courant toute la nuit et encore maintenant prenez le pouls de la population
– Un ami m’a dit que des métros allaient circuler en Côte d’Ivoire. Je l’ai traité d’abruti car, les métros ne circulent qu’en souterrain ou en viaduc. J’ai ajouté que dès l’instant où la voie intercepte la circulation (comme j’ai cru comprendre pour le cas d’Abidjan), il s’agit d’un tramway qui lui peut être hybride. N’êtes vous pas entrain de leur vendre des Tramways comme étant des métros ?
– Un métro à mille milliards ! J’aurai préféré qu’on investisse dans une vraie politique de décentralisation pour désengorger Abidjan et redynamiser économiquement les grandes villes de l’intérieur « qui se meurent ». IL SUFFIT JUSTE QU’ON TRANSFÈRE EFFECTIVEMENT LA CAPITALE À YAMOUSSOUKRO ET ON VERRA L’IMPACT POSITIF RÉEL SUR ABIDJAN. C’est bien dommage que de tels choix d’investissement se fassent sans l’aval du Peuple. Mais bon ! Un jour viendra.
Monsieur le ministre comment pensez vous que les Métros en Côte d’Ivoire pourront marcher si la CIE n’est même pas capable d’alimenter suffisamment et entièrement toute la population de la CI en électricité? Venez voir ds les zones industrielles : 36 heures de coupures pour 12heures d électricité !!!!!! Et avec ça vous pensez vraiment que le métro pourra être géré?
– Vous êtes vraiment un danger pour le peuple ivoirien. On a des délestage à longueurs de journée, pas d’eau potable et vous nous parlez de métro. Votre soif de pillage n’a pas de limites.. Dieu vous regarde.

VOICI POURQUOI LE MÉTRO D’ABIDJAN NE FONCTIONNERA PAS

Le Métro d’Abidjan ou le Train Urbain ne pourra jamais fonctionner en Côte d’Ivoire par manque d’électricité car une seule traction des rames équivaut à 80 000 – 100 000 foyers par an. La consommation d’énergie pour faire circuler nos métros va plonger le pays dans le noir. Je voudrais tout simplement signifier que le délestage électrique sera fréquent et causera de nombreux dégâts économiques; fermeture de plusieurs entreprises et industries, banques et hôpitaux seront aussi fermés, le service public comme privé sera touché, les écoles ne pourront pas fonctionner normalement et des milliers de foyers seront dans l’obscurité totale.
J’ai la solution…
Sylvain KIPRÉ, RÉVOLUTION INDUSTRIELLE IVOIRIENNE

Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’LANCEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA LIGNE 1 DU METRO D'ABIDJAN ABIDJAN JEUDI 30 NOVEMBRE 2017 Tn’
Peut être une image de train et plein air

Le métro ivoirien… et la réalité énergétique!


A la suite de Silvain Kipré, je continue de me poser des questions sur l’applicabilité du métro à Abidjan.
J’avais proposé le tram. 4 fois moins Cher, niveau de mobilité flexible et posable sur la route déjà existante. Mais regardons l’aspect de consommation d’énergie. “En 2013, le métro parisien a consommé 834 GWh, dont 562 GWh pour la seule traction des rames, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de 80 000 foyers en France.”Notons que la consommation moyenne d’énergie par ménage en Côte d’Ivoire est de 84kw alors qu’en France elle est de 390. C’est donc dire que pour la tractation des rames le pays devra disposer de l’énergie équivalentes à celle de 371.000 ménages. Il s’agit de la moitié de l’énergie consommée par l’ensemble des ménages de la ville d’Abidjan.Si nous voulons donc un métro, dans notre pays de délestage, il faudra construire une centrale énergétique spéciale pour l’alimenter.
Le Ter sénégalais est plombé à terre justement à cause du déficit d’énergie. On ne peut plus dire non au métro car c’est un fait accompli. On va donc soutenir et être optimiste. Mais il ne faut pas être fou et croire que ce sera du jeu.
Synzi Dadié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *