Fait divers macabre en Côte d’Ivoire…

Et pourtant Ouattara dans sa première campagne électorale avait promis la gratuité des accouchements…

Ce texte a été publié sur les réseaux sociaux par la sœur de la malheureuse parturiente…
Dans la nuit du mardi 08 septembre 2021, Mlle ADOU KOUSSO PIERRETTE est admise à l’hôpital général d’Akoupé pour un accouchement.

Peut être une image de 1 personne


Arrivée à 22h elle a saigné toute la nuit jusqu’au lendemain à 8h , l’heure à laquelle est arrivé le médecin. Ayant perdu assez de sang, celui ci décide de l’opérer malgré son état déjà préoccupant; elle rendra l’âme aux environs de 10h, à la suite de l’anesthésie qui lui a été administrée.
Le médecin prendra alors la décision de ne pas informer les parents et d’appeler lui même un corbillard pour récupérer le corps. Suite à la pression des parents pour connaitre l’état de leur fille, ils se verront informés du décès de celle-ci. Pire, l’enfant qu’elle portait est resté dans son ventre jusqu’à son transfert à la morgue où l’opération aura finalement lieu pour extraire le bébé.
Après la décision de la famille de porter plainte pour négligence, l’hôpital propose une délégation vers la famille en vue d’étouffer l’affaire, et propose même de prendre en charge les obsèques de la défunte
😭😭😭😭💔💔💔💔RIP MA PETITE SŒUR D’AMOUR QUE DIEU T’ACCUEILLE AUPRÈS DE LUI LOIN DES YEUX PRES DU COEUR ❤❤😭😭😭😭😭😭

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *