Coronavirus : Le pape François démarre un « marathon de prières » contre la pandémie

Alors que le mois de mai est le mois de Shavouot, Pentecôte chez les chrétiens, soit la fête qui a lieu 50 jours après Pessah ou Pâques, voilà notre chef de l’Eglise catholique qui roule tout seul avec la vierge à ses côtés…
Shavouot, célèbre le don de la torah, quand Moise est descendu du Sinaï avec les tables de la loi. Pentecôte célèbre le don de l’esprit. Après être restés orphelins de leur rabbi Yeshouah, les disciples réunis pour Shavouot, ont une révélation, ils ne sont plus seuls, La puissance de Jésus ressuscité est sur eux, ils pourront continuer les œuvres de leur maitre, en faire même des plus grandes, puisque ce dernier est monté vers son Père et son D.ieu qui est également leur Père et leur D.ieu.
Le pape plafonne plus bas, sa seule référence étant la Vierge Marie. Il n’a même pas besoin de faire monter les prières vers le Père tout puissant, Créateur et Sauveur. Non que je veuille dénigrer celle que tout catholique honore, mais avouez qu’entre le Moïse et le Jésus de la pentecôte juive ou chrétienne, cette prière très ciblée a peu de chance de rassembler le maximum de personnes. Et surtout elle risque d’enfermer tous les fidèles dans une antichambre au lieu de les connecter sur le Ciel.

RELIGION Ce « marathon » sera relayé par 30 sanctuaires à travers le monde 20 Minutes avec AFP
Publié le 01/05/21 à 21h51

Coronavirus : Le pape François démarre un « marathon de prière » contre la pandémie
Coronavirus : Le pape François démarre un « marathon de prière » contre la pandémie — Riccardo Antimiani/AP/SIPA

Grand défenseur de la vaccination pour juguler la pandémie du coronavirus, le  pape François a lancé samedi une initiative plus spirituelle : un « marathon de prières » qui sera relayé par 30 sanctuaires à travers le monde.

Chaque jour du mois de mai, les croyants sont appelés à prier assidûment le chapelet pour invoquer la fin de la pandémie de Covid-19 et une reprise des activités de travail et de société.

Le pape salue « la fatigue héroïque » du corps médical

Samedi à 18 heures, heure de Rome, dans la basilique Saint-Pierre, le pape François a ouvert le marathon par une « prière pour l’humanité blessée », en présence de quelque 150 croyants. Évoquant « une situation actuelle dramatique, chargé de souffrances et d’angoisses », il a demandé la protection pour ceux qui pleurent leurs morts « enterrés parfois d’une manière qui blesse l’âme » et il a salué « la fatigue héroïque » des médecins, infirmières, personnels sanitaires et volontaires mettant leur vie en danger.

Le pape a aussi demandé à la Vierge Marie qu’elle « illumine les esprits des hommes et des femmes de science pour qu’ils trouvent les bonnes solutions pour vaincre ce virus » ou encore qu’elle « touche les consciences pour que les énormes sommes utilisées pour développer et perfectionner les armements soient au contraire destinées à promouvoir des études permettant de prévenir de telles catastrophes à l’avenir ».

Des prières dédiées à différentes catégories de personnes

Trente sanctuaires dédiés à la Vierge Marie vont se relayer chaque jour avec un thème de prière dédié à différentes catégories de personnes, de la Pologne au Brésil en passant par la Corée du Sud ou le Nigeria.

Samedi le sanctuaire anglais Notre-Dame de Waslingham a lancé « une prière pour les défunts ». D’autres sanctuaires évoqueront les jeunes, les prisonniers, les médecins, les pompiers, les chômeurs, les médecins, ou encore les scientifiques et instituts de recherche médicale. Le souverain pontife clôturera l’initiative le 31 mai depuis les jardins du Vatican.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *