Un déguerpissement « sanitaire » remplacé par un permis de construire à un tiers

Deguerpissement en cours à Cocody mermoz. Un habitant resiste. Utilisation de gaz lacrimogene par la police

Publiée par Corentin Akpa sur Mercredi 4 juillet 2018

Le déguerpissement fondé sur le motif de « zone à risque », ne serait-il pas en definitive un pretexte pour permettre à un partenaire commercial de prendre possession de ce terrain ? Collusion d’intérêts ?
Yako aux populations.

Corentin Akpa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *