quand les Imams d’Abobo roulent pour Hambak

CHEICK ABOIKARY FOFANA : »LES IMAMS D’ABOBO ONT DONNÉ LEUR ACCORD POUR LA CANDIDATURE DE HAMED BAKAYOKO »

Célébration

Mais que viennent faire les imams dans une affaire de désignation de candidats à une élection locale ? Les imams de Côte d’Ivoire ou du moins ceux du COSIM sont ils le Comité de Contrôle ou le Conseil des Sages du RDR ?

Il faut tout de suite dire que cette hérésie de Cheick Aboikary Fofana doit être dissociée de l’islam ou de la pratique de l’islam qui est une religion obéissant à des principes. Si certains imams comme lui ont décidé d’être des militants à part entière du RDR, c’est leur droit le plus absolu. Mais il faut seulement dissocier la religion de la politique parce que la Côte d’Ivoire n’est pas un État théocratique. Ce qu’on leur demandait et qu’ils n’ont pas fait, c’est de parler aux dirigeants (les actuels) d’œuvrer pour la cohésion sociale et le »vivre ensemble ».

Ce qu’il faut savoir et retenir de ou sur Cheick Aboikary Fofana, c’est qu’il est un des concepteurs de la rébellion du MPCI depuis les États Unis où il s’était volontairement exilé dès le début de l’administration Gbagbo. En plus, Cheick Aboikary Fofana tout comme son mentor Dramane Ouattara n’est pas un pratiquant de l’islam mais est un Franc maçon(je n’ai rien contre eux mais je précise des faits). Il abuse, seulement, de l’islam pour couvrir ses pratiques mafieuses. C’est pourquoi il apporte son soutien à Hamed Bakayoko qui est leur filleul, lui et Ouattara, dans la loge ivoirienne. C’est tout.
pris sur la toile

_________________

L’image contient peut-être : 1 personne, barbeL’image contient peut-être : 1 personne

Abidjan, Les guides religieux, membres du conseil supérieur des Imams (COSIM) de la commune d’Abobo, ont donné leur accord pour la candidature du ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, qui veut être le candidat tête de la liste du Rassemblement des républicains (RDR), aux prochaines élections municipales, dans cette circonscription électorale.

Les Imams qui ont eu une rencontre ce samedi, à la grande mosquée, avec le potentiel candidat, ont dit connaître l’homme et voient le travail qu’il abat au niveau du gouvernement et pour les actes qu’il pose dans d’autres domaines. Ils lui ont donc accordé leurs bénédictions dans cette nouvelle entreprise, a appris l’AIP de service de communication du ministère de la Défense.

En sa qualité de vice-président de son parti chargé d’Abobo, le Ministre Hamed Bakayoko, a dit sa joie d’avoir été reçu par les premiers responsables de la communauté musulmane d’Abobo et d’avoir échangé avec eux sur les motivations de sa candidature à la mairie de cette localité et leur a confié sa candidature.

Cette rencontre de Hamed Bakayoko avec le COSIM d’Abobo est une initiative du guide suprême de cette organisation, Cheick Boikary Fofana, a ajouté la même source.

Les Municipales et les Régionales auront lieu avant la fin de l’année 2018. La commission électorale indépendante (CEI) aurait déjà proposé des dates au gouvernement.

(AIP), abidjan.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *