Bientôt un nouveau Procureur à la CPI

Fatou Bensouda laisse derrière elle un bilan mitigé

Les pays membres de la Cour pénale internationale (CPI) doivent élire vendredi un nouveau procureur général, une lourde tâche dont la titulaire actuelle fait l’objet de sanctions américaines.

Quatre candidats – du Royaume-Uni, d’Irlande, d’Italie et d’Espagne – sont dans la course afin de succéder à la procureure générale sortante, Fatou Bensouda, qui a mené des enquêtes controversées, notamment sur le conflit israélo-palestinien ou encore sur l’Afghanistan. Mme Bensouda, née en Gambie, doit démissionner en juin après neuf ans passés à exercer l’un des emplois les plus difficiles de la justice internationale, laissant derrière elle un bilan mitigé, à la cour de La Haye.

Le Britannique Karim Khan vient d’obtenir le poste, devant l’Espagnol Carlos Castresana, l’Irlandais Fergal Gaynor et l’Italien Francesco Lo Voi.

Malgré plusieurs tentatives au cours des dernières semaines, les Etats membres de la CPI ne sont pas parvenus à un consensus pour cette nomination, et c’est aujourd’hui un vote au siège des Nations unies à New York qui a désigné le vainqueur.

Le troisième procureur de la Cour depuis sa création en 2002 aura en charge des dossiers volumineux et des affaires complexes, dans un tribunal dont la légitimité est en permanence remise en cause.

Peut être une image de 1 personne

Vient d’être élu procureur de la CPI en remplacement de Fatou Bensouda L’avocat britannique Karim AA Khan né en 1970, spécialiste du droit pénal international et du droit international des droits de l’homme.
Avant sa nomination par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres , il etait jusqu’à aujourd’hui Sous-Secrétaire général des Nations Unies et est conseiller spécial et chef de l’équipe d’enquête des Nations Unies pour la promotion de la responsabilité pour les crimes commis par Daech / L’EIIL en Iraq (UNITAD), qui a été créé en vertu de la résolution 2379 (2017) du Conseil de sécurité pour soutenir les efforts , il avait ses bureaux en Irak où il était basé.

Un avocat britannique de 50 ans, Karim Khan, a été élu vendredi prochain procureur de la Cour pénale internationale par les Etats membres de cette institution.

Il a été choisi face à trois autres candidats au 2e tour de scrutin, remportant 72 voix sur les 122 exprimées. Spécialiste des droits humains, cet avocat a récemment dirigé une enquête spéciale de l’ONU sur les crimes du groupe Etat islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *