Un peu d’animation à la Chambre des députés !

93 députés de l’opposition, issus des 3 groupes parlementaires, VOX POPULI, PDCI RDA, RASSEMBMEMENT, se sont prononcés contre l’autocratie dont fait preuve le nouveau PAN Amadou Soumahoro (alias Cimetière ), refusant le respect de la constitution et des textes régissant l’assemblée nationale, au titre de la formation du bureau de l’assemblée nationale.

Une Constitution n’est pas un tableau décoratif, elle est inviolable et imprescriptible. mais le RHDP prend le mauvais chemin, toujours à contre-sens de la légalité.
Diack Gassama

Les groupes parlementaires Vox populi, Rassemblement et PDCI RDA boycottent l’élection du bureau de l’Assemblée Nationale pour non respect des textes en vigueur. Ils quittent la salle alors que les plénières sont toujours en cours et dénoncent le fait de s’être vu attribuer seulement 6 postes sur les 27 postes disponibles

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes souriantesASSEMBLÉE NATIONALE IMAGINAIRE

LE PRÉALABLE DE YAS MOBILISE 93 DÉPUTÉS CONTRE LA FORFAITURE DU PAN: ILS VIDENT LA SALLE .

Lundi 06 mai : Une séance plénière s’est tenue à l’Assemblée nationale cette après midi. A l’ordre du jour, un point unique était inscrit : Élection du Bureau de l’Assemblée nationale. Au nom des groupes parlementaires PDCI-RDA Rassemblement et Vox Populi, j’ai soulevé une objection à cet ordre du jour et invité le PAN à suspendre la séance.
Il lui a été reprécisé au cours de cette interpellation que le bureau devait être impérativement représentatif de la configuration politique réelle de notre institution, comme l’exigent les textes. Face à son refus, les 93 députés que comptent ces 3 groupes ont quitté l’hémicycle, après avoir entonné l’hymne national pour animer un point de presse.
Compte Rendu de la député de Cocody l’honorable Yasmina OUEGNIN.

QUE SE PASSE-T-IL ?

En fait les décisions du bureau de l’hémicycle se prennent à 70% des membres du bureau. Et le bureau doit être constitué en fonction du nombre de députés de chaque groupe parlementaire. Si le RHDP a 100 députés par exemple, sa place dans le bureau doit dépendre de ce nombre. Si Vox Populi en a 30 ce sera aussi en fonction de ce nombre. Mais le PAN veut boucler sur cette loi, pour que M Ouattara ait plus de 70% des députés dans le bureau de l’hémicycle, afin que l’Assemblée Nationale fasse tout le désir de son coeur. Voilà la source de cette bagarre. Merci
Gala Kolebi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *