reportage sur Jacques Foccart

Le général de Gaule lui aurait dit  » je vous donne carte blanche, mais ne me rapportez que ce que ma morale chrétienne peut supporter! » Il a été l’homme de l’ombre de tous les présidents, jusqu’à Jacques Chirac qui l’a fait Grand commandeur de la légion d’Honneur en 1995.
Ce reportage, même s’il est un peu à charge ne peut dessiner à lui-seul les contour de la Françafrique qu’il a mis en place. mais si vous vous avez l’impression de devoir écouter « Jacques Foccart pour les Nuls », alors ce reportage est pour vous.

Le président camerounais Ahmadou Ahidjo et le président français Charles de Gaulle, suivi par Jacques Foccart, 21 juin 1967.
Le président camerounais Ahmadou Ahidjo et le président français Charles de Gaulle, suivi par Jacques Foccart, 21 juin 1967. • Crédits : AFP PHOTO – AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *