Ouattara recherche…

L’image contient peut-être : texteC’est la dernière mouture de la Lettre du Continent qui nous l’apprend, Ouattara aurait toujours ses idées de vengeance. Pensant avoir plus de chance avec le nouveau président ghanéen Nana Akufo-Addo, il a essayé de demander l’extradition du porte-parole et ancien ministre Koné Katinan, en exil au Ghana, et très adulé en ce moment après son passage à La Haye et ses conférences données à Paris Grenoble et ailleurs, ainsi que ses différents passages sur le petit écran, TV5 monde, France 24, etc… Et comme le ministre ne se gène pas de rappeler que Ouattara le recherche pour le « braquage » de la CDEAO, comme un vulgaire escroc, alors que la somme volée dépasse infiniment ce qu’un vulgaire voleur pourrait emporter avec lui, s’il était venu faire un casse, même le casse du siècle !
Le ministre Emmanuel Léon Monnet, époux de la porte-parole de Pascal Affi N’guesssan est également recherché. Malgré la réconciliation en marche, ce dernier fait à Ouattara l’affront de refuser la main tendue! Et évidemment Damama Pickas, qui vient encore de ridiculiser le pouvoir en démontrant qu’il ne pouvait être le cerveau derrière les attaques de commissariats, mais que ce cerveau là, ou ces cerveaux seraient plutôt à chercher dans son camp, spécialisé dans la récupération des biens d’autrui, et de la malfaisance et violence générale.
Shlomit

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *