les gendarmes « murmurent »

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et plein air

Après la mort du capitaine Dago Djah qui était comme le défenseur des éléments affectés à la surveillance des mines d’or Sésségué, Tongon et Kamangbè dans les départements respectifs: Tingrela, Korhogo et Odienné, la grogne monte au niveau des gendarmes.

De quoi s’agit-il ?
Les gendarmes qui surveillent les mines d’or au risque de leur vie ne perçoivent pas leurs primes de risque. Pour une mission de deux(2) semaines payé à 150 mille francs cfa, le colonel Tangba colegion de Korhogo empoche la cagnotte de 80 mille par élément, Et le Capitaine Aka Kassi Grégoire et ses amis commandant d’unités s’en sortent avec la somme de 20 mille par élément.

Le gendarme sur le terrain ne perçoit que 50 mille sur la cagnotte de 150 mille. Les gendarmes menacent d’abandonner la surveillance de ce site si rien n’est fait.
Serge Koffi 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *