la Russie va équiper la Syrie de S-300

 # EODE RUSSIA – ЕСДВ РОССИЯ /

FLASH INFO / SYRIE-ISRAËL /
LA RUSSIE DEVRAIT FOURNIR DES S-300 A LA SYRIE /
Par Fabrice Beaur (Фабрис Бэор) / 24.09.2018 (12h30, heure de Moscou) /
https://www.facebook.com/beaur.fabrice/

Aujourd’hui, le Ministère russe de la défense semble indiquer que la Russie va fournir des S-300 à l’Armée Arabe Syrienne.

« En 2013, à la demande d’Israël, nous avons suspendu la livraison des systèmes S-300 à la Syrie, qui étaient prêts à être utilisés», déclare un communiqué du ministère russe de la Défense, qui ajoute : « La situation a changé et ce n’est pas de notre fait.»

Rien n’est encore officiel mais cette déclaration pourrait laisser entrevoir que finalement la Russie va fournir des S-300 à la Défense Anti-aérienne de l’Armée Arabe Syrienne (AAS)

Si cela se réalise, c’est alors une réponse très forte de la part de Moscou dans l’acte de guerre de l’aviation israélienne contre la Russie de ces derniers jours.

La livraison de S-300 à la Syrie changerait la donne dans toute la région. Pour une simple raison : la portée et la précision des S-300 est largement supérieur au S-200 actuellement en possession par l’AAS.

Les S-300 ont un rayon de surveillance et d’action supérieur. Et la presque totalité du territoire israélien serait donc alors sous sa surveillance Les avions israéliens pourraient être ainsi ciblés dès leurs décollages. La supériorité aérienne israélienne serait ainsi terminée.

Si cela se confirme, la réponse de Moscou à l’acte de guerre de Tel-Aviv est un véritable coup de tonnerre géostratégique.

Attendons, le développement de cette information.

Fabrice Beaur (Фабрис Бэор) _____________
EODE-RUSSIA/
EODE – Eurasian Observatory for Democracy & Elections
ЕСДВ – Евразийский Совет за Демократию и Выборы
@EODE.russia.caucasus
https://www.facebook.com/EODE.russia.caucasus
http://www.eode.org

_______________

La rédaction française de la chaîne RT a fait part de la livraison, d’ici dans deux semaines, des systèmes de défense anti-aérienne S-300 à la Syrie.

L’édition française de RT a annoncé dans une info urgente la livraison des batteries S-300 russes à l’armée syrienne, d’ici dans deux semaines.

Auparavant le journal Kommersant avait évoqué la probabilité de l’envoi des missiles russes à l’armée syrienne.

Les médias russes font part de très prochaines livraisons des systèmes de défense anti-missiles S-300 à la Syrie peu après que le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konashenkov, eut annoncé que l’armée de l’air d’Israël était le vrai responsable du crash de l’avion russe Il-20 dans le territoire syrien.

Le porte-parole de l’armée russe qui parlait lors d’une conférence de presse, a souligné :

« Le 17 septembre, tout avant l’incident, Israël avait communiqué à la Russie des informations erronées concernant la localisation des frappes. Voilà pourquoi, l’Il-20 n’est pas parvenu à s’abriter dans une zone sûre lors du raid israélien effectué le 17 septembre ».

Le général russe a ajouté qu’Israël n’avait pas informé l’armée russe et qu’il avait par conséquent enfreint l’accord 2015 Moscou-Tel-Aviv.

« Moscou dispose d’un fichier sonore qui prouve que les alarmes en russe de l’armée de l’air d’Israël avaient été communiquées après la chute de l’avion russe », a-t-il affirmé.

Le porte-parole de la Défense russe a par ailleurs considéré Israël comme étant responsable du crash de l’Il-20 russe.

Alors que la Défense russe a divulgué le compte rendu de ce qui s’est passé dans le ciel syrien ce lundi 17 septembre dans le sens de l’exactitude des déclarations précédentes des responsables militaires de la Russie sur le rôle d’Israël dans l’incident aérien, l’armée d’Israël continue de nier les rapports authentiques de la Russie.

«La responsabilité de la tragédie de l'avion russe Il-20 incombe entièrement à l'aviation israélienne»

🎥 #SputnikVidéo Le ministère russe de la Défense estime que toute la responsabilité du crash de l'Il-20 en Syrie doit être attribuée à l'aviation israélienne, selon le général Igor Konachenkov, porte-parole de la Défense russe.En savoir plus: https://sptnkne.ws/jAFv

Publiée par Sputnik France sur Dimanche 23 septembre 2018