Divorce consommé entre Bédié et Ouattara?

L’heure est grave

La rue Lepic, siège du RDR, s’est déplacée au Plateau, le quartier des affaires d’Abidjan. Depuis 18 h TU, la direction de ce parti au pouvoir se réunit au Palais présidentiel sous la présidence d’Alassane Ouattara, chef de l’État et son président d’honneur.
L’heure est grave. Le divorce est consommé entre le RDR et le PDCI-RDA et Allah N’San et N’Zuéba ne sont plus sur la même longueur d’onde politique.

L’image contient peut-être : 1 personne, barbe et texte

De plus, l’imam Youssouf a donné, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, quinze jours à Ouattara pour libérer son collègue Aguib Touré détenu à la Maca, depuis le début du mois et inculpé pour apologie du terrorisme.
C’est le temps de la surchauffe politique et des grandes décisions à prendre.
Bally Ferro

 

Selon le Procureur de la république, les propos de l`imam Touré incitent à la haine, à la discrimination tribale, religieuse et scolaire.
L’Imam Touré Aguibou est poursuivi pour les faits de discrimination, de xénophobie et d’apologie du terrorisme.

D’après le procureur, l`imam Touré encourt 10 ans de prison.
et les poursuites entamées contre lui ne sont pas faites contre une communauté, ni une religion, mais contre un individu ayant tenu des propos contre la loi.
Il précise que dans le cas d’espèce, il ne s’agit nullement de museler un guide religieux, encore moins de l’empêcher de jouer son rôle dans l’éveil des consciences de ses fidèles.
«Lesdits propos, également xénophobes sont contraires à la loi parce qu’incitant à commettre des infractions, sont prévus et punis par les articles 169 et 200 du code pénal et 3, 6, 8 et 10 de la loi n° 2015 -493 du 07 juillet 2015 portant répression du terrorisme, » précise le Procureur de la république dans un communiqué.

_________________________

DE RETOUR DE DAOUKRO :
NOTE D’INFORMATION N°001- 2018 / PDCI-RDA / PP/

L’image contient peut-être : texte

A Mesdames et Messieurs les militantes et militants du PDCI-RDA.

Mesdames et Messieurs,

Un communiqué, annonçant une Assemblée Générale Constitutive des Partis Politiques signataires de l’Accord Politique et ayant adopté les statuts portant création d’un Parti Unifié, dénommé « le Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix- (RHDP) » qui aura lieu le lundi 16 juillet 2018, est actuellement diffusé dans la presse et les médias d’Etat .

Je tiens à porter à votre connaissance que le PDCI-RDA n’est pas concerné par cette Assemblée Générale.

Par conséquent, je demande à tous les militants et militantes du PDCI-RDA de ne pas s’associer à cet événement, ni d’y participer.

Fait à Abidjan le 13 juillet 2018

Henri KONAN BEDIE
Président du PDCI-RDA

________________________________

 

PARTI UNIFIÉ RHDP, POURQUOI LE RDR FAIT IL DU FORCING ?

Au 4ème CONGRÈS EXTAORDINAIRE DU RDR tenu début mai 2018, à Abidjan, Henriette Dagri Diabaté, Présidente du RDR, déclarait à propos du parti unifié : »le RDR ne va pas se dissoudre dans le RHDP…Le RDR ne se reniera pas…Le RDR ne disparaîtra pas ». Avec cette déclaration on avait penser que l’appartenance au parti unifié RHDP était d’abord une affaire de liberté laissée aux différents partenaires du projet de décider.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Mais depuis que le PDCI-RDA a décidé de différer sa participation au projet, il ne se passe un seul jour sans que le RDR, à travers ses dirigeants ne menace ses alliés d’hier. Le RDR n’ayant pas réussi à faire revenir le PDCI-RDA sur sa décision a d’abord exhibé, comme un chiffon rouge, « l’acceptation du parti unifié avant de participer au gouvernement ». Le PDCI-RDA n’a pas mordu à l’os comme un chien. Ne sachant plus comment faire plier le vieux parti, il a même suscité un courant »sur les traces d’Houphouet Boigny » au sein du PDCI-RDA. Et sans consulter l’allié PDCI-RDA, Ouattara et le RDR ont formé leur gouvernement. Ils semblaient tenir le PDCI par les postes ministériels.

En effet, en prélude à l’Assemblée Générale Constitutive du RHDP UNIFIÉ prévu pour le lundi 16 juillet 2018 à 15 heures au SOFITEL HÔTEL IVOIRE, une réunion du Comité d’Organisation s’est tenue hier jeudi 12 juillet 2018 à 18 heures au siège du RDR sis à Cocody Rue Lepic. Cette réunion était présidée par Adama Bictogo, le Président du Comité d’organisation et a rassemblé des membres des partis ayant ratifié l’accord politique et adopté les statuts du RHDP UNIFIÉ.

Pendant qu’ils préparent activement l’AG Constitutive du parti unifié RHDP, le PDCI-RDA, vient par un communiqué, de dire clairement et officiellement qu’il n’est pas concerné. Et menace, par conséquent, tout militant qui participera à cette AGC d’exclusion. Le RDR, par des indiscrétions, serait ébranlé par le refus catégorique de la direction du PDCI-RDA. Et tiendrait des réunions à la présidence autour de Ouattara, le président, pardon le »président d’honneur » du parti pour voir la nouvelle attitude adoptée vis à vis de son allié récalcitrant.

Mais en attendant la réaction officielle du RDR, la question qui reste entièrement posée est : pourquoi le RDR veut forcément que le PDCI-RDA participe illico presto au parti unifié sans conditions au point même de menacer en ces termes »quiconque se met en marge du parti unifié sera broyé »?
Excellence Zadi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *