calmes, restons calmes au PDCI

 DECRYPTAGE DU DERNIER COMMUNIQUÉ DU PDCI RDA

Le PDCI RDA a produit hier un communiqué après une réunion de tous les vice-présidents afin de se prononcer sur le dernier gouvernement de M. Gon Coulibaly.
Le premier constat que tout le monde peut faire, c’est que M. Kablan Duncan à l’instar de tous les autres vice-présidents du parti a répondu présent. Toute la semaine, la RTI et les journaux du RDR nous avait vendu un Duncan traumatisé, choqué d’avoir été hué au bureau politique. Hier il respirait la grande forme et n’a point évoqué un quelconque traumatisme.

C’est dans le fond que le communiqué semble susciter de l’incompréhension chez certains ivoiriens. On s’attendait à ce qu’il affiche des positions tranchées, qu’il appelle les ministres issus du PDCI RDA à sortir du gouvernement et sanctionne ceux qui s’entêtent à y demeurer.

Je suis désolée mais ce n’est pas la démarche du PDCI RDA. Depuis quelques années, les ivoiriens se sont tellement habitués à des positions rigides et extrêmes de la part des hommes politiques que dès lors qu’un parti fait le choix d’user du bon ton et de la galanterie langagière, cela est assimilé à la peur et provoque incompréhension. Il ne faut pas confondre intégrité et intégrisme.

La différence entre M. Ouattara et le président Bédié est que le premier est colérique tandis que le second est froid. Mme Dagri Diabaté et Mme Kandia Camara se sont déplacées à Daoukro afin d’essayer de faire changer la position de HKB sur le parti unifié. Au cours des discussions, elles ont évoqué le futur gouvernement et HKB a répondu qu’il appartenait au chef de l’état de prendre les décisions qu’il juge justes. Leur déplacement était un signe de colère de M. Ouattara qui estime qu’il est chef de l’État alors il n’a pas à discuter de certaines questions avec HKB qui est président d’un parti politique. Le président Bédié qui a bien compris ce changement à simplement éconduit les bonnes dames avec intelligence.

Le PDCI RDA ne va pas sanctionner les ministres qui siègent au gouvernement actuellement. D’une manière ou d’une autre, ils sont en mission pour le parti et seul 2020 nous situera. En 2020, lors que le PDCI RDA investira son candidat pour la présidentielle, vous constaterez les résultats de la stratégie actuelle. Les partisans de M. Gbagbo croyaient qu’ils avaient réussi à retourner M. Soro Guillaume en 2010. Nous connaissons tous la suite. M. Zemogo Fofana est un autre exemple. La politique est un art.

Le PDCI connait la nature de l’adversaire qu’il affronte. Il connait ses forces et ses faiblesses. Il sait qu’il adore la confrontation rude et brutale y compris la violence. Le PDCI a pris le temps de se préparer et pour cela, il a une stratégie, des tactiques et plusieurs techniques.
Le PDCI RDA ne va pas faire la politique comme les autres dans l’espoir de tomber dans le populisme. En 2020, M. Ouattara et son parti partiront du pouvoir dans le calme et la sérénité après avoir perdu les élections. #ÉpiCèTout
Kyria Doukoure

et encore plus récent, écrit ce matin,

L’image contient peut-être : texte et nature

OBJECTIF ATTEINT

Combien de fois n’ai-je pas essuyé des moqueries dans ce groupe lorsque j’ai annoncé que le PDCI RDA ne serait jamais dans le parti dit unifié. L’on m’a traitée d’illuminée tellement on doutait de la force de caractère de mon parti. Aujourd’hui, les événements me donnent amplement raison. Le PDCI RDA vivra!

Maintenant que c’est clair dans l’esprit de tout le monde, nous allons vers d’autres combats. Le lundi 16 juillet, les partisans du parti lubrifié vont se retrouver pour une assemblée générale constitutive. Étant entendu qu’on ne peut militer dans deux partis simultanément, chaque cadre du PDCI RDA sera contraint de se déterminer. Soit il devient lubrifié ou il reste PDCI RDA. D’ailleurs le parti produira une déclaration les heures à venir pour dire qu’il n’est point concerné par la cérémonie de ce lundi.

Encore une fois, nous n’avons eu besoin de chasser personne. D’ailleurs, M. Adjoumani qui presentait sa bêtise comme un courant au sein du PDCI vient de se rétracter..il affirme que ce n’est ni un parti politique ni un courant mais un mouvement. C’est certainement un mouvement du ventre. La gourmandise est un péché. Bref!

Puis viendra l’étape des élections municipales et régionales. Puisqu’on ne peut être membre d’un autre parti et solliciter la caution du PDCI RDA, ceux qui auront fait le choix d’aller au RHDP affronteront des candidats issu du parti et nous allons nous donner les moyens de triompher. Partout où il y aura des candidats RHDP, ils trouveront en face d’eux des candidats coalisés. La commune d’Abobo est dans le viseur.

Ces élections constitueront un test pour la CEI qui est l’autre combat que nous allons engager par la suite.

Le PDCI RDA qui vit une seconde jeunesse sera méthodique car nous savons où nous allons et nous avons les moyens d’y arriver.
Kyria Doukoure

Une pensée sur “calmes, restons calmes au PDCI

  • 13/07/2018 à 19:26
    Permalink

    On verra bien si votre stratégie, PDCI calme ,arrivera à bout de votre allié, ou désormais ex allié ,vous voulez l’avoir à l’usure ,OK on vous regarde ,politique d’autruche va vaincre qui?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *