Assez, les mensonges !

 « Le goudron fait par Ouattara, puisqu’il s’en attribue la paternité, est non seulement surfacturé, mais, ainsi que vient de l’établir l’Autorité nationale de régulation des marchés publics (Anrmp) dans l’audit technique rendu public il y a une semaine, il n’est également pas aux normes, avec une épaisseur de 4 cm largement en dessous des standards des routes nationales et internationales; un goudron qui ressemble plus à de la peinture noire jetée sur des pistes. » dixit Mamadou Koulibaly

LE MENSONGE EST AUSSI UN MÉTIER

« En huit (8) ans, on a doublé le nombre de médecins, le nombre de sages femmes et on a électrifié autant de villages que durant les 50 années précédentes ».Alassane Dramane Ouattara:

« Le président de la République a du mal avec la vérité, c’est à se demander s’il ne faudrait pas créer pour lui un prix Nobel. C’est sous son régime que la Méditerranée est devenue le cimetière des Ivoiriens fuyant la misère et la persécution ».
Affoussiata BAMBA-LAMINE fut ministre de la communication de Ouattara.

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

IL DIT VRAI!

Alassane Dramane Ouatra, dans son adresse à la nation, a dit beaucoup de choses. D’après la publication des parties importantes de son discours, -je ne perds jamais mon temps à l’écouter débiter ses menteries-, il dit avoir fait en 7 ans plus que ses prédécesseurs n’ont fait en 50 ans! Pour une fois il dit vrai !

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air

Pour justifier ce je que j’ai dit, je vais vous énumérer tout ce que ses devanciers n’ont pas fait :
-Se disant grand économiste devant l’Éternel, il a endetté le pays plus que de raison. Là où le petit professeur d’histoire Laurent Gbagbo a réduit les dettes de 6.400milliards de FCFA à 4.000milliards malgré la partition du pays, lui a fait grimper l’encours de la dette à plus de 10.000milliards, avec la totalité du pays sous son contrôle.
-Le libéral qu’il est, détruit les petits commerces pour permettre aux grands groupes commerciaux de s’installer.
-Il a déguerpi les pauvres, -ça fait dégradé pour son image- des bidonvilles, sans aucune compensation; et les terrains ainsi dégagés ont été cédés à des opérateurs économiques, souvent une couverture pour les opérations de son épouse Dominique Ouatra, propriétaire d’une société immobilière, en vue d’y bâtir des logements de haut standing, pour riches.
-Il a érigé l’ethnocentrisme, le régionalisme en doctrine politique qu’il a appelé le rattrapage. Seuls les personnes de son ethnie et de sa région ont le droit de travailler.
-Il a adoubé les dozos et les délinquants juvéniles qu’il appelle du doux nom d’enfants en conflit avec la loi! Alors que les autres crapules que la justice traque sont bel et bien en conflit avec la loi! Ils tuent, mutilent, volent, violent les honnêtes citoyens et ne sont nullement inquiétés. Ces dozos sont armés, tandis que les forces de l’ordre sont mains nues !
-Les conflits inter-communautaires sont devenus fréquents, opposant souvent les autochtones ivoiriens aux non ivoiriens, causant des centaines de morts sans qu’il ne s’en émeuve.
-Nos terres sont envahies par des colons venus de la zone sahélienne qui dévastent nos savanes et nos forêts pour y faire de l’agriculture ou pour y chercher de l’or. Pour extraire ce métal précieux, ils utilisent des produits dangereux pour l’environnement , la santé des hommes et des animaux.
-Les disparitions et les sacrifices humains sont courants, et ceux qui commettent ses crimes ne sont pas inquiétés. Il se murmure que lui et son régime seraient les commanditaires de ces crimes crapuleux pour consolider leur pouvoir.
-Les infrastructures sanitaires se sont fortement dégradées. Il n’y a plus de médicaments, même de première nécessité dans les centres de santé publique, si bien qu’on angoisse de s’y rendre. Les agents de santé, la mort dans l’âme, sont obligés de remettre des ordonnances aux malades déjà éprouvés par la pauvreté.
-La pauvreté est aujourd’hui tellement visible que des ivoiriens meurent en tentant de traverser la méditerranée pour aller en Europe à la recherche de quoi survivre.
-Des milliers d’ivoiriens sont en exil, certains y sont morts, parce qu’il a gelé leurs avoirs.
-Les prisons sont pleines de prisonniers politiques civils et militaires.
-La liberté d’expression est devenue un délit. Des journalistes et des opposants sont traqués pour leurs opinions! Et même des guides religieux. Carton Noir, un cyber-activiste, après avoir été torturé à la Dst, s’est vu infliger une peine de prison de 2 ans pour avoir filmé des policiers en train de racketter des motocyclistes.
-L’école est en déliquescence ! Le niveau des apprenants est devenu si bas et la fraude si grande que l’on doute de la qualité des diplômes obtenus en Cote d’Ivoire
-Les routes qu’il se vante d’avoir construites, sont si mal faites que le bitume se fait la malle à la moindre averse, ce qui a fait dire aux ivoiriens, qui ironisent sur tout, que c’est du bitume biodégradable.
-Il a créé des sociétés parallèles pour concurrencer les opérateurs économiques nationaux. Ce sont ses suiveurs et lui qui sont devenus les acheteurs de produits de rente agricole. Son beau-fils Loïc Folleroux est le plus grand exportateur de cacao.
-A propos d’agriculture, contrairement à ses promesses, les prix de vente des produits de rente ont chuté! Ils sont payé à des prix si bas que les paysans n’arrivent plus à scolariser leurs enfants et à soigner les membres de leurs familles.
Oui, Alassane Ouatra a fait plus de mal aux ivoiriens en 7ans que tous ses prédécesseurs à la tête de ce pays, et là il a franchement raison! Il dit vrai!C’est la seule vérité qu’il a dite dans sa vie!

Il est donc temps, ivoiriens, que nous le boutions hors d’ici, lui et ses maîtres ! Aucune puissance étatique ni divine ne le fera à notre place! C’est de notre volonté et de nos engagement que cela dépendra! Qu’on se le tienne pour dit.
Bonne journée !
Dramane Traore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *