Sicogi, encore un projet immobilier sous-jacent…

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air
Résumons-nous. La Sicogi déclare qu’elle a expulsé de simples locataires de maisons sur des sites qui lui appartiennent. Soit. Je ne m’attarderai pas sur le fait que certains sites, comme celui de Treichville ont été construits, à titre privé, par un colon, longtemps avant la naissance de la Sicogi. Mais décryptons ensemble la décision prise par la Sicogi et qui prouve, une fois de plus, que nous sommes tous en danger, parce que des structures de l’Etat peuvent faire ce qu’elle veulent et ça va pas quelque part. Mon décryptage se situe à deux niveaux.

1 – J’ai écouté attentivement le DG de la Sicogi. Nulle part, il ne nous dit que les « locataires » qui occupaient les maisons ne s’acquittaient de leurs loyers mensuels. Conclusion : on ne les a pas expulsés, parce qu’ils sont de mauvais payeurs. On leur reproche de ne pas disposer d’acte de vente ou de contrats de location. Dans ce cas, il suffisait de régulariser cette situation, pas de les expulser.
2 – qu’a fait la Sicogi, après avoir réussi à expulser les « locataires » qui n’étaient pas en défaut de payement ? Eh bien, elle a cassé les maisons. Tenez, ne voyez-vous pas que cela est suspect ? Si donc le reproche que la Sicogi faisait était que les « locataires » n’avaient pas de contrats de vente, l’on aurait pu s’attendre à ce qu’elle vende les maisons, mais non, elle les a cassées, purement et simplement.

En clair, ce n’était pas la récupération des maisons qui était l’objectif mais la récupération de l’espace. Très grande nuance. Et cela, nulle part on ne nous l’a dit. Voilà pourquoi je dis que nous sommes tous en danger face aux structures de l’Etat. Des gens peuvent mettre en place une stratégie de cruauté face à la détresse humaine, expliquer leur action par des arguments qui en apparence, tiennent, mais en fait, ils poursuivent un autre objectif.
Comme je l’ai dit dans un commentaire précédent, observons bien ce qui va se passer sur ces espaces et nous verrons l’objectif principal de cette action. Au passage, le lot dans cette partie de Cocody se vend aujourd’hui très cher au mètre carré. Ceci explique cela et personne n’est à l’abri.
Andre Silver Konan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *