quand l’épouse du frère de Simone Gbgabo est accusée d’ « ado » rer

La mise au point de la rédaction

Le mercredi 5 septembre 2018, Koudou Yvette est venue à la rédaction du quotidien «Le Temps» dans le but d’apporter un démenti face à un fait qu’elle a jugé intolérable, selon ses dires. A en croire ses propos, l’ex-ministre des Affaires étrangères, Alcide Djédjé, a exploité son nom et son image à des fins purement politiques. Dans ses propos, elle a clairement dit ne pas se reconnaître dans les actes d’alcide Djédjé. Après l’avoir écoutée, la rédaction de «Le Temps» a pris le soin d’aller à la rencontre du diplomate Alcide Djédjé à son domicile aux II-Plateaux derrière Sococé, autour de 20 heures, qui était en compagnie de Watchard Kédjébo, le Secrétaire général de son nouveau parti en vue d’avoir sa version des faits. Ce, dans le souci d’équilibrer l’information comme le recommande la déontologie en pareille circonstance.

Face aux deux versions des protagonistes, la rédaction de «Le Temps» n’a pas jugé opportun de publier dans ses colonnes un article sur ce sujet qui défraie la chronique en ce moment. C’est pour nous l’occasion de lever ici tout équivoque sur un fait : le siège de «Le Temps» n’a nullement servi de cadre à dame Koudou Yvette pour «pondre une déclaration» quelconque. Mme Koudou Yvette n’a ni produit ni lu quelque déclaration que ce soit à la rédaction du journal Le Temps. Nous précisons par ailleurs qu’aucun article sur cette affaire n’a été et ne sera publié dans le quotidien «Le Temps».
La rédaction
Yacouba Gbané

Une pensée sur “quand l’épouse du frère de Simone Gbgabo est accusée d’ « ado » rer

  • 13/09/2018 à 18:58
    Permalink

    Je n’ai rien compris à ce titre « quand l’épouse du frère de Simone Gbgabo est accusée d’ « ado » rer »; pas plus d’ailleurs à cette histoire dans cet article?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *