Nouvelles du Pays.

https://scontent-mrs2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/78042211_190508058747306_1779846314457038848_n.jpg?_nc_cat=100&_nc_ohc=s4lt-R_egxAAQlVaVCdivZQ_xeFXnz2PvDvysOWIaQyMSi5jNzZkTCNbg&_nc_ht=scontent-mrs2-1.xx&oh=fc2fc99f30da990c7f135437902a1edc&oe=5E406AF3

Pour une opération de salubrité publique, il n’est pas à condamner une action de déguerpissement d’habitations précaires. Mais seulement, dans les quelques pays que nous avons visités, cette action est toujours suivie de mesures d’accompagnement qui consistent surtout à reloger les populations des quartiers précaires parce qu’elles sont de revenus modestes.

C’est ce que nous croyions comprendre lorsque, Dramane Ouattara, actuel chef de l’État de Côte d’Ivoire disait le 4 octobre 2008, à la Convention du RDR à la Fondation Félix Houphouët-Boigny à Yamoussoukro: »Je m’occuperai des conditions de vie des 4 millions de personnes qui vivent dans les quartiers comme BORIBANA, GOBELET, AKROMIABLA, KOUMASSI-CAMPEMENT , SAGBE, PK 18 et d’autres quartiers précaires à l’intérieur du pays, comme BARDOT à San- Pedro.
Je consacrerai dans les cinq années de mon mandat, 100 milliards de CFA pour qu’il ait le minimum pour vivre décemment .
J’irai plus loin, JE LEUR DÉLIVRERAI DES TITRES FONCIERS POUR QU’ILS NE SE SENTENT PLUS MENACÉS DE DÉGUERPISSEMENT et pour qu’ils puissent y investir sans risque. « , nous rappelle le journaliste
Simplice Allard.

Alors questions :

1) Au bout de 10 ans de gouvernance, pourquoi ces populations auxquelles il avait promis de meilleures conditions de vie vivent elles toujours dans les quartiers précaires et dans la pauvreté extrême ?

2) A t il, enfin, trouvé les 100 milliards CFA pour l’amélioration de leurs conditions de vie ?

3) Quelles sont les mesures nécessaires prises par lui pour le relogement des populations de Boribana dont les habitants ont été détruites ce jour ?
Excellence Zadi Vack
#REZOPANACOM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *