la gare routière internationale réduite à une pierre posée en juillet 2013 !

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et costume

Le 25 juillet 2013, M. Ouattara a procédé à la pose de la première pierre de la Gare routière interurbaine d’Abidjan (GRIA). Selon lui, cette gare qui devait s’étendre sur 22 hectares serait « La plus belle et la plus grande gare routière d’Afrique de l’ouest » et devrait être livrée avant la présidentielle de 2015. Coût du projet : 47 milliards de FCFA.

Afin de construire ce projet, les ferrailleurs et autres mécaniciens qui occupaient ce lieu ont été déguerpis le collège Carnot qui y était bâti a été rasé de même que tous les commerces et autres habitations. Mais rien ne se passera sur le site.

Le 7 octobre 2015, le ministre Gaoussou Touré est lui aussi venu poser la première pierre du chantier en assurant que ce serait un « hub régional de référence en termes de transport ». Première pierre déjà posée par M. Ouattara en juillet 2013

Le 31 juillet 2017, les ministres Amadou Koné des Transports et Amédé Kouakou des Infrastructures économiques ont visité le site. Pour sauver les apparences car rien ne s’y est déroulé toutes ces années.

Le 19 décembre 2017, le ministre Amadou Koné annonce que les travaux vont connaitre une accélération : LIEN https://news.abidjan.net/h/627866.html

Et pourtant, selon M. Touré Adama qui s’exprimait au nom des transporteurs : « Nous avons adhéré au projet de la gare routière internationale, mais nous n’avons pas adhéré à l’attribution du marché à un opérateur privé. Ce que nous avons proposé, c’est que l’État construise et permette aux transporteurs de faire la location. Dès l’instant que nous avons décrié cela, on ne nous a même pas associé à la cérémonie de la pose de la première pierre. (…) L’État a envie de faire du business sur le dos des transporteurs. (…) La nouvelle gare est donc un fiasco. On n’est pas contre le projet, mais nous ne sommes pas d’accord que le projet soit piloté par un opérateur privé qui viendra nous appauvrir ».

Depuis lors, les travaux sont au point mort et Sur le site, les ferrailleurs et autres mécaniciens déguerpis se réinstallent petit à petit.

Tout ceci est une preuve d’incompétence. #ÉpiCèTout
Kyria Doukoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *