Interview de Ouattara : mensonge et dédain, des constantes…

RFI : OUATTARA CONFIRME SA VRAIE NATURE

M. Ouattara a accordé une interview à RFI. Comme à son habitude, le président du RHDP n’a pas pu s’empêcher de révéler sa vraie nature faite de mensonges et de dédain pour ses opposants. Décors….

M. OUATTARA, LE DÉDAIGNEUX

Le champ lexical de M. Ouattara est toujours le même lorsqu’il parle de ses adversaires politiques. Il essaie au maximum de les rabaisser. Ainsi, lorsqu’il doit s’exprimer sur M. Soro Guillaume, s’est toujours en le traitant de « jeune homme » et il enfonce le clou : « je suis tout de même à un niveau où on ne peut pas considérer que Guillaume puisse avoir un problème avec moi. ». Quel est donc ce niveau auquel M. Ouattara pense être au point où personne ne peut marquer son désaccord avec lui ?

M. Ouattara rappelle qu’il a été élu à 83% en 2015. C’est vrai mais il oublie de préciser que c’est avec un taux de participation ridicule et surtout le soutien du PDCI RDA et de Soro guillaume. Ce pourcentage ne saurait donc représenter son poids politique réel actuellement.

À propos du PDCI RDA, il s’amuse à croire que le parti n’est plus ce qu’il était. Alors pourquoi s’est-il obstiné à l’avoir avec lui au RHDP ? Par magnanimité ?

Parlant de l’ex procureur Moreno Ocampo, M. Ouattara nous apprend qu’il s’est fâché avec lui une fois. Les ivoiriens sont bien curieux de savoir pourquoi notre Reich s’est fâché avec un procureur de la justice internationale. Que reprochait M. Ouattara à Ocampo au point de justifier sa colère.
En vérité, M. Ouattara n’a pas de respect pour personne. Sa définition de la collaboration se limite à la soumission à sa personne.

M. OUATTARA, LE MENTEUR

C’est l’exercice dans lequel il excelle le mieux. Je crois savoir qu’à force de mentir, de se mentir, il finit par être persuadé de la véracité de ses affirmations.
L’exemple le plus flagrant, c’est quand M. Ouattara affirme ne pas connaitre M. Ocampo alors que plusieurs mails révélés par Mediapart ont mis en évidence que les deux hommes se sont rencontrés à Bruxelles entre le 23 et le 27 novembre 2011, avant le transfert de M. Gbagbo à la CPI. Les ivoiriens ont mis en avant ce mensonge alors passons !

M. Ouattara affirme que les cadres du PDCI RDA qui ont rejoint le parti unifié sont plus nombreux. Ils sont plus nombreux que qui ou que quoi ? Combien de députés du PDCI RDA ont adhéré au parti unifié ? combien de membre du bureau politique ? Si ce que dit M. Ouattara était vrai, le PDCI RDA ne pourrait plus exister en tant que parti politique.

« J’espère que la justice fera la lumière sur cela » Quand on est au pouvoir, on n’espère pas. On prend des décisions. Quelles sont les mesures prises par M. Ouattara afin que la lumière soit faite sur les morts de la crise post-électorale ? Aucune ! les différents rapports d’abord de la commission nationale d’enquête de M. Colette Badjo et ensuite de la Commission Dialogue, vérité et réconciliation sont restés dans les tiroirs. M. Ouattara ne recherche pas la vérité. Il impose sa vérité.

M. Ouattara affirme que la constitution lui permet d’être candidat. Pour faire court, je le renvoie à ceux qui ont écrit le texte : M. Cissé Bacongo et M. Ouraga Obou. Débat clos.

Le dernier point, c’est son bilan. Quand M. Ouattara affirme que son bilan est positif, quel est le réfèrent à partir duquel il tire cette conclusion ? il avance des chiffres de croissance mais tous les économistes sérieux ont déjà démontré que cette prétendue croissance n’a aucune emprise sur les réalités des ivoiriens.
Où sont les universités, les logements sociaux, les CH, CMU et autres promesses de campagne ?
Que du vent !
#ÉpiCèTout
Kyria Doukoure

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout
______________________________________________________

COÏNCIDENCE?
Le jour où un rapport d’Amnesty international épingle les Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire, RFI et son principal agent de la françafrique Christophe Bouabouvier publient une interview exclusive de Dramane.
Isidore Srobois Alla

L’image contient peut-être : texte

Une pensée sur “Interview de Ouattara : mensonge et dédain, des constantes…

  • 12/02/2019 à 02:33
    Permalink

    Ouattara ne méprise pas les ivoiriens dont il n’a aucune connaissance. Ouattara hait la Côte d’Ivoire.
    Depuis 1989, Ouattara a entrepris un long processus de destruction administrative, sociale et économique de notre pays.
    IL y a eu les salaires à double vitesses dans l’enseignement et le retrait des cités universitaires et des cars de transport aux étudiants. Le pseudo conflit entre les frères du nord et ceux des autres régions de la Côte d’Ivoire émane de la cosmogonie abyssale de Ouattara. La liquidation pure et simple de la nation ivoirienne à laquelle nous assistons aujourd’hui est la phase d’achèvement d’un long processus de déstabilisation et appauvrissement de ce pays qui a tout donné à cet homme.
    La question que nous nous posons est : « Qu’est-ce qui justifie un tel mépris pour une terre et ses habitants? » Qu’est-ce qui peut bien pousser un homme à tout tuer, à tout casser et à tout vendre dans une contrée qui n’est pas la sienne?
    Merci!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *