Indiscrétions…

TIRBUCE KOFFI : « GBAGBO EST VICTIME D’UN COMPLOT INTERNATIONAL »

Après s’être lâché sur le président Gbgabo, puis s’être exilé aux Etats Unis, car les libertés sous le successeur ne font pas de vous un homme libre de s’exprimer,le voici qui revient aux éloges sur la personne de Laurent Gbagbo. Sincérité ou juste manœuvre pour être dans le bon camp quand le vent tournera?

« Je compte au nombre des intellectuels ivoiriens qui ont farouchement combattu la politique de M. Laurent Gbagbo et je ne crois pas, je n’ai jamais entendu M. Gbagbo donner des ordres à des miliciens d’aller tuer des gens… C’est impossible. M. Gbagbo n’a jamais demandé à des gens d’aller s’en prendre à des communautés.

Avant et après l’arrestation de M. Gbagbo, il y’a eu des exactions, des représailles de la part des partisans de Ouattara sur les militants du FPI, ils ont été brûlés et tués. Tout a été filmé et toutes les preuves sont là. Voilà des faits (Mutilations, tueries, viols en masse) qui se sont passés dans le même espace historique, dans le même temps historique et pour lesquels automatiquement on a réuni des éléments contre M. Gbagbo et curieusement contre les gens de M. Ouattara, on n’a pas encore réuni des preuves. Mais les preuves on les a!
Ce sont les mêmes criminels qui ont décimé la Côte d’Ivoire depuis 2002! On les connaît ! On connaît leurs noms ! On sait les crimes qu’ils ont commis ! On a les films, tout est là, tout est établi. Ils ont tué, ils ont tué…

Et même après Avril 201, ils ont massacré les militants du FPI à Yopougon. On ne me dira pas que c’est M. Gbagbo qui est allé tuer ses propres militants. Et on me parle de crimes contre l’humanité mais est ce que ceux que les gens de Ouattara ont tués ne sont pas des êtres humains aussi ? Oui ou non ?

Le personnage de M. Gbagbo demeure charismatique en Côte d’Ivoire et ce procès est dangereux parce qu’il va accentuer les clivages entre les communautés en Cote d’Ivoire! Nous avons besoin de réconciliation. Bensouda et la CPI ont tout fait pour que M. Gbagbo reste en prison jusqu’à la fin des deux mandats de M. Ouattara.
Laurent Gbagbo est la victime d’un complot international et vous ne pourrez pas effacer cette impression en Cote d’Ivoire et en Afrique tant que le procès sera ainsi. »

Source : TV5 Afrique

Mon commentaire : Le temps ! Cet autre nom de Dieu. Bravo à Tirbuce Koffi qui retrouve la vue
Kipre Zelega

#Civ: Les révélations d’un proche de
#Soro Guillaume sur la casse de la #BCEAO

Un proche de Guillaume #Soro, joint au téléphone qui a bien voulu garder l’anonymat, a enfin décidé de retracer le film du coup d’Etat du Septembre 2002, par la suite de la rébellion.

“En 2002, Soro Guillaume n’avait pas les moyens pour acheter un cahier, c’est bien Ouattara qui a demandé à Ché, de venir au #Burkina Faso pour prendre le contrôle de la rébellion. Concernant la casse de la #BCEAO, lors de la rébellion, je voudrais dire une petite chose sans aller en profondeur aujourd’hui. Le président Laurent #Gbagbo a muselé par sa politique les financiers de la rébellion et nous n’avions plus d’argent pour payer nos mercenaires et les soldats enrôlés, et plusieurs d’entre eux se sont retournés contre les pauvres populations de #Bouaké et du Nord du pays. Et face à cette situation, Soro Guillaume a demandé à M. Ouattara Alassane, à cette époque président du #Rdr la conduite à tenir. C’est bien le président Ouattara, qui a donné l’ordre de casser les Banques de la BCEAO et après cette opération la rébellion n’a eu que 30% de l’argent. Les sachant de la rébellion savent de quoi je parle” a indiqué le proche de Soro Guillaume.

Source: New-Africa.net

Lavane Murphy #Rezopanacom

Côte d’Ivoire/Tension socio-politique: Franklin Nyamsi fait de troublantes révélations sur Birahima Ouattara frère du président Ouattara

L’image contient peut-être : 1 personne, barbeLe mardi 9 juillet 2019, Franklin Nyamsi, pro-Soro a apporté une grave révélation sur Birahima Ouattara, frère du président Ouattara concernant l’escadron de la mort.
« Qui sont ceux qui entretiennent aujourd’hui et qui constituent aujourd’hui les forces incontrôlés en Côte d’Ivoire ?
Je réponds de façon clair à cette une première question. Le premier des citoyens ivoiriens qui a été chargé par le président Alassane Dramane Ouattara pour monter des forces militaires, des forces policières, des forces brutales, en cagoules… chargés de toutes les basses besognes, celui qui a été chargé de constituer cette armée parallèle aujourd’hui en Côte d’Ivoire il s’appelle Birahima Ouattara.
Celui qui est le patron de l’escadron de la mort en Côte d’Ivoire il s’appelle monsieur Birahima Ouattara dit photocopie en raison de sa ressemblance avec le président Ouattara son frère.L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan
Photocopie aujourd’hui nous montre les raisons pour lesquelles son grand frère a inventé ce poste ministériel qui lui a attribué ( ministre des Affaires présidentielles) une aberration. Ton grand frère est président de la République, il invente un poste bidon ministre des Affaires présidentielles. Bon donc lui on l’a élu président ça ne suffit pas il faut que lui-même dans sa famille un autre vice-président.
Birahima Ouattara et l’escadron de la mort
C’est qui m’a permis d’établir pourquoi Monsieur Daniel Kablan Duncun était le spécialiste de la politique flottante. C’est lui, il s’appelle Birahima Ouattara, c’est lui qui est le patron d’un ensemble des forces armées parallèle qui aujourd’hui frappe en étant en cagoule » a déclaré Franklin Nyamsi.
Abidjantv

Fréjus Koffi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *