Eric Kahé, AIRD, salue la mémoire du président Aboudrahmane Sangaré

Communiqué de l’Alliance Ivoirienne Républicaine et Démocratique (AIRD)

L’AIRD salue la mémoire du président Aboudrahmane Sangaré

L’image contient peut-être : 1 personne

C’est un véritable choc qu’a produit, sur les militants de l’AIRD, depuis le samedi 3 novembre 2018, la nouvelle du décès brutal du camarade Aboudrahmane Sangaré, président par intérim du FPI, parti frère que préside le président Laurent Gbagbo dont il aura été le plus fidèle compagnon.

Au moment où la nation entière, dans sa diversité politique et ethnique, rend hommage à ce grand homme politique, nous voudrions saluer la mémoire de ce modèle d’intégrité sans faille, de loyauté et de fidélité à toute épreuve, ayant consacré tant d’énergie à de solides convictions qui l’ont conduit au front d’un combat désintéressé pour la démocratie et les libertés.

L’inspecteur d’État Aboudrahmane Sangaré laisse le souvenir d’une vie consacrée à la défense des autres, particulièrement des plus faibles, à cause desquels ni les brimades, ni les emprisonnements, ni les humiliations ne l’ont jamais fait reculer, assumant les missions les plus ingrates de façon à la fois stoïque et débonnaire, intransigeant qu’il était sur les valeurs et les principes à l’opposé des décisions opportunistes ou claniques.

Pour avoir, non seulement participé à l’action gouvernementale en même temps que le ministre d’État Aboudrahmane Sangaré, mais également pris part à ses côtés à des défis nationaux, nous pouvons mesurer la perte immense que représente sa disparition, non seulement pour la Gauche démocratique africaine et les forces progressistes, mais pour la nation ivoirienne tout entière, pour laquelle il a sacrifié ses forces et sa santé.

C’est pour cela que la direction et les militants de l’AIRD, s’inclinent devant la mémoire de l’illustre disparu.

L’AIRD présente ses sincères condoléances, au président Laurent Gbagbo et à tous les camarades du FPI qui viennent de perdre, avec cet authentique « gardien du temple », celui qui incarnait mieux que tout autre la substance même du parti.

L’AIRD exprime également toute sa compassion à la famille biologique, aux membres de la plate-forme politique EDS.

L’AIRD se tient aux côtés de tous ceux qui sont affectés par cette lourde perte, tout en se mobilisant pour prendre toute sa part du deuil.

Fait le 04 novembre 2018

Le ministre Eric KAHE Président de l’AIRD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *