des burkinabés se vengent et incendient un village

BIANKOUMA: UN VILLAGE TOURA INCENDIÉ PAR DES BURKINABÉS :

Arrivés du Faso deux ans plus tôt, une cohorte de burkinabés s’est installée dans la forêt sacrée de Gandié , commune de Gboné dans le département de Biankouma. Après l’avoir profané, ces allochtones exploitent abusivement et sans aucune autorisation la forêt de leur hôte.

Mécontents de cette invasion, les populations de la région n’ont pas manqué d’interpeller les autorités locales. Mais rien n’y fit. C’est à que les jeunes de Gandié, exaspérés, ont décider de prendre leurs responsabilités et d’aller déloger les envahisseurs installés sans leur consentement sur leur terre.

Mais la communauté burkinabé ne s’est pas laisser faire aussi facilement. En guise de riposte, ces derniers, avec le soutien de leurs compatriotes de la sous-préfecture, ont fait irruption dans ledit village le jeudi 10 mai dernier. Ils ont volé, pillé les biens des villageois, incendié toutes les maisons dont celle du Colonel Danhué (voir photo2).

On dénombre plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels. Saisi, le sous-préfet, Mr Afanga Gogui a demandé aux villageois, de se réfugier à Ouroné un village voisin. Ce qu’ont refusé les plus jeunes d’entre eux; « c’est la terre de nos ancêtres on ne peut pas l’abandonner au profit des étrangers. On préfère mourir ici. » Ont-ils affirmé au micro de Sèn Sey.

Exproprier les ivoiriens de leur terre et leurs richesses a toujours fait parti des projets d’Alassane Dramane OUATTARA.
Sèn Sey

#Pyth #rezopanacom

L’image contient peut-être : plein airL’image contient peut-être : plein air

L’image contient peut-être : plein airAucun texte alternatif disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *