CHU de Yopougon : 5 mois sans salaire

Et on est surpris qu’il y ait autant de négligences et d’erreurs médicales dans nos hôpitaux publics. Et malgré ça, vous ne trouverez personne pour défendre ces pauvres pères et mères de famille, parce que quand vous allez bien fouiller, c’est un babatchê du pouvoir qui est derrière l’affaire. Dieu nous aide !
Andre Silver Konan

CHU de Yopougon : 5 mois sans salaire
pour des aides-soignantes, brancardiers, secouristes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *