Dans quelques jours, retour au masque obligatoire dans les lieux fermés

Le nouveau premier Ministre français Jean Castex, l’a dit, il faut revenir aux masques. Mais voilà, alors que l’inquiétude revient, on croise des conducteurs seuls dans leur voiture, et pourtant, ils se croient obligés de porter un masque; les gens ne se saluent presque plus, ne se touchent plus, -je parle des citadins plus conditionnés que les campagnards, deviennent de plus en plus individualistes.
Dans cet état d’esprit, il est bon de lire ce témoignage qui prouve que le masque n’est pas non plus la solution, pas plus que les tests pratiqués à outrance sur des gens sans symptômes et qui nous font croire à une recrudescence folle du virus. Ces tests, -même les meilleurs- ne seraient fiables qu’à 70 pour cent (statistiques israéliennes) Et le problème, c’est que des gens testés positifs, ayant été malades, ne redeviennent plus négatifs, et de ce fait ne peuvent sortir du confinement, alors qu’ils sont en pleine forme. Ainsi en Israel des gens sont obligés de rester confinés dans les hôtels réquisitionnés par le ministère de la santé, 5 voire 6 semaines après le dépistage, et pas question de jouir de la mer ou de la piscine de l’Hôtel! confinement c’est chacun dans sa chambre!

UNE HISTOIRE POUR LES PORTEURS DE MASQUES :

Gigi Thibault témoigne….
« Ma fille de 19 ans en bonne santé, travaille en première ligne dans une énorme chaîne d’épicerie. Il y a environ deux semaines, sont apparus des symptômes de douleur latérale au thorax et dans le dos, nausées et douleurs thoraciques!

Le médecin en urgence l’a envoyée en radiographie du thorax, quelque chose « de grisâtre  » sur le côté droit…c’est tout…
IRM, scanner, ultrason dans les zones du dos et de l’abdomen… RIEN…

Pendant qu’au travail, elle était incapable de respirer en plus de douleurs thoraciques.

Elle a passé le test pour le Covid… Négatif ! Finalement on trouve le problème qui s’avère être une « PLEURÉSIE », une infection de l’extérieur de la doublure des poumons.

LA CAUSE ?
Le port d’un masque plus de 8 heures par jour, à raison de 5-6 jours par semaine, car figurez-vous que le masque lui fait respirer ses propres bactéries m’ont affirmé les médecins !
Mais vous ne verrez pas ça dans les médias de masse !

À 19 ans et étant en bonne santé, sa vie de tous les jours est passée à un état où elle doit être alitée et luttant constamment pour respirer. Impliquant des prises d’antibiotiques, stéroïdes ainsi que des traitements respiratoires.

Pourquoi autant de mensonges et pourquoi jouer avec la vérité?
Vraiment inquiétant, car je trouve criminel de jouer avec la qualité et la vie des gens « ….
Via Jean Janusz Michalski

 STUPÉFAIT PAR LA NAÏVETÉ DES HOMMES

Ce matin, je rends visite à un homme de plus de 80 ans.
Il me raconte combien de fois, à son époque , les gens étaient hospitalisés pour des grippes aiguës avec des complications infectieuses…
Comment, avant, on toussait, en raclant sa gorge et ses poumons, certains ne s’abstenant pas de cracher en pleine rue !
Combien les organismes étaient résistants à certaines maladies, aux piqûres d’insectes, aux morsures d’animaux…

Cela m’a rappelé combien de fois, chacun d’entre nous, avions été cloués au lit durant plusieurs jours par des infections virales ou microbiennes , avec des souffrances diverses, difficiles à déterminer, où il y avait un peu de tout, angine, sinusite, bronchites, otite, paludisme, leucémie et j’en passe …

Aujourd’hui complètement foudroyé par la peur, le citoyen a oublié des fondamentaux élémentaires :

– Il a oublié que l’homme peut tomber malade et… guérir. De tous temps, il vit avec des millions de virus et bactéries, ça fait partie de sa vie.
– Que l’homme est né pour… mourir.
– Que toutes les maladies qui tuaient avant l’invention du « mensonge du siècle » , sont les mêmes qui tuent aujourd’hui.
-Que la peur, la panique, la sinistrose, l’effondrement moral… font baisser l’immunité !

Je suis stupéfait de voir le monde occupé à compter les morts…
Des morts bien moins nombreux que les années précédentes…
Des morts de la faim,
Des morts de la guerre,
Des morts par accident,
Des morts de la déprime…
Nasser El Fadel , journaliste

L’image contient peut-être : fleur, texte et nature
Ce que le masque ne permet plus de voir…

Une pensée sur “Dans quelques jours, retour au masque obligatoire dans les lieux fermés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *